Aller au contenu principal

Retiré du service en décembre 2012, le vétéran des porte-avions nucléaires américains sera définitivement désarmé le 3 février, a annoncé l’US Navy. En juin 2013, l’USS Enterprise avait rejoint le chantier Huntington Ingalls Industries de Newport News, où il avait été mis sur cale 55 ans plus tôt.

 

161289 enterprise
© US NAVY

L'USS Enterprise à son arrivée à Newport News en juin 2013 (© : US NAVY)

 

Le CVN 65, surnommé « Big E », avait officiellement intégré la flotte en novembre 1961. C’était alors le premier porte-avions du monde doté d’une propulsion nucléaire. Long de 335.7 mètres pour 40.5 mètres de large, il affichait un déplacement de 94.000 tonnes en charge. L’USS Enterprise était armé par 5695 marins, dont 2480 pour le groupe aérien embarqué, qui comprenait 68 avions et hélicoptères (90 à l’origine). Capable d’atteindre la vitesse de 33 nœuds grâce à une puissance propulsive de 280.000 cv, le bâtiment a parcouru au cours de ses 52 ans de carrière plus d’un million de milles. Quelques 100.000 marins américains ont servi à son bord.

 

66928 enterprise cvn 21 cvn 80
© US NAVY

Le futur USS Enterprise (© : US NAVY)

 

Le nom célèbre que porte encore le bâtiment pour quelques jours va se perpétuer puisqu’il a été attribué au CVN 80, troisième des nouveaux porte-avions de la classe Ford, dont la mise sur cale est prévue en 2018 en vue d’une livraison en 2025.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard