Aller au contenu principal

Avec leur gabarit équivalent à celui d’une frégate, ils feront partie des plus gros patrouilleurs du monde. La Norvège a attribué à Vard le marché portant sur la construction de trois nouveaux OPV destinés à ses garde-côtes. Le montant de la commande est de 530 millions d’euros (5 milliards de couronnes).

Appelés à succéder aux patrouilleurs Nordkapp, Senja et Andenes, trois unités de 105 mètres et 3240 tonnes en charge mises en service en 1981 et 1982, les nouveaux OPV norvégiens doivent être livrés au premier trimestre 2022 pour la tête de série, puis en 2023 et 2024 pour ses deux sisterships.

 

182730 norvege nordkapp
© KYSTVAKT

Le patrouilleur Nordkapp (© : KYSTVAKT) 

 

Longs de 136 mètres pour une largeur de 22 mètres, les bâtiments, qui auront une coque renforcée et une certification glace pour les navigations dans l’Arctique, pourront mettre en œuvre un hélicoptère de 10 tonnes, comme le NH90, et disposeront d’importants moyens de surveillance. L’armement devrait être limité à de l’artillerie. Ils adopteront un design issu du bureau d’études LMG Marin, sur la base duquel Vard a fait son offre. Comme c’est habituellement le cas pour les navires civils réalisés dans les chantiers norvégiens du constructeur, filiale du groupe italien Fincantieri, les coques des OPV seront réalisées par le site Vard de Tulcea, en Roumanie. Elles seront ensuite remorquées jusqu’à Langsten, en Norvège, où elles seront achevées.

 

191432 vard opv norvege
© VARD - LMG MARIN - NORDWEST3D

Les futurs OPV (© : VARD - LMG MARIN - NORDWEST3D) 

191433 vard opv norvege
© VARD - LMG MARIN - NORWEST3D

Les futurs OPV (© : VARD - LMG MARIN - NORDWEST3D) 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Vard