Aller au contenu principal

Après le Lynx en 2020, un autre hélicoptère de l’aéronautique navale française va, cette année, tirer sa révérence. Il s’agit de la vénérable Alouette III, qui à l’aube de ses 60 ans de service dans la Marine nationale, effectue ses ultimes missions embarquées en ce premier semestre 2022. L’une d’elle a, pour la dernière fois, participé au déploiement du groupe aéronaval (GAN) emmené par le Charles de Gaulle, qui est rentré début avril après avoir passé deux mois en Méditerranée. Le porte-avions, qui en a longtemps embarqué pour les missions Pedro n’a déjà plus depuis quelques années que des Dauphin pour cette fonction de sûreté des opérations aériennes. C’est le bâtiment de commandement et de ravitaillement Marne, chargé du soutien logistique du GAN, qui avait une Alouette III à son bord.

 

© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale