Aller au contenu principal

Les douanes françaises ont pris en charge 27 migrants, dont 10 enfants, à la dérive, en Manche, ce jeudi 8 juillet matin, à une trentaine de kilomètres dans le nord du cap Fréhel. Hommes, femmes et enfants sont rapatriés vers Saint-Malo.

27 migrants, dont 10 enfants, ont été sauvés en Manche, ce jeudi, vers 5 h 30, alors qu’ils étaient à bord d’une embarcation à la dérive. Une opération menée dans l’ouest du plateau des Minquiers, à une trentaine de kilomètres au nord du cap Fréhel.

Selon les informations recueillies par Le Télégramme, l’embarcation, un semi-rigide de 7 m de long, avait embarqué hommes, femmes et enfants. Elle aurait été repérée par des pêcheurs qui ont immédiatement alerté les secours.

Douanes et pêcheurs sur zone

Les migrants, dont ni le point de départ ni la destination ne sont encore connus, auraient ensuite été récupérés par une unité de la garde-côtes des douanes, le Jacques Oudart Fourmentin. Une information confirmée par le parquet malouin.

Deux bateaux de pêche, un basé à Erquy et un autre à Paimpol, étaient sur zone au moment des faits. L’un d’eux a pris l’embarcation pneumatique à la remorque et la ramènerait à son port d’attache. Une information confirmée ce jeudi matin par son armateur.

Arrivée à 12 h à Saint-Malo

Les migrants sont arrivés à Saint-Malo peu après l’heure de midi, le Jacques Oudart Fourmentin s’amarrant au bassin Vauban. Sur place, se trouvaient le sous-préfet de Saint-Malo, accompagné d’un important dispositif policier.

Un article de la rédaction du Télégramme

Aller plus loin

Rubriques
Divers