Aller au contenu principal

Superbe plan Fife de 1911, Mariquita avait déserté Brest depuis avril. Ce 19 MJI de 38.1 mètres de long hors-tout, arrivé en septembre à Brest, devenu son port d’attache, était en arrêt technique à Concarneau, où il a subi des travaux de maintenance. Il est finalement revenu le 9 juin, émergeant de la brume épaisse juste devant le port du Château, où il a accosté à la digue Lapérouse, pendant que le Hawk mettait à l’eau le nouveau dock flottant de Rouen, non loin.

 

Diaporama orphelin : container

 

Les travaux ont notamment été réalisés par le chantier Hubert Stagnol, de Combrit, mais il a fallu les mener à Concarneau, vu les dimensions du cotre. Le navire était sur le terre-plein, puis au ponton chez JFA Yachts, qui a également travaillé dessus, tandis que les espars avaient été entreposés chez Kaïros. Le chantier Stagnol a réalisé le gros du travail : décapage, vernis de mât et de bôme, polish de la coque, antifouling, etc. Les finitions vont se poursuivre, notamment le gréement des voiles qui manquent encore, avant des essais et régates de la saison estivale.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers