Aller au contenu principal

Endommagé dans la nuit du 31 mars au 1er avril après avoir heurté les fonds de Port-Cros, le patrouilleur Jean-François Deniau est toujours en réparation. Le bateau de la Douane a été mis au sec au chantier IMS de Saint-Mandrier. Les travaux portent notamment sur le remplacement des deux hélices, qui ont touché les rochers après que le patrouilleur ait rompu ses amarres alors qu'il se trouvait au mouillage pour la nuit (voir notre article détaillé sur cet incident).

 

186466 deniau
© MER ET MARINE

Le Jean-François Deniau au sec à Saint-Mandrier (© MER ET MARINE)

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers