Aller au contenu principal

Il s’agit du premier semi-submersible construit sur le territoire européen pour le trafic de drogue, selon Europol. La police espagnole, qui a travaillé avec l’Office européen de police, l’a saisi à Malaga, en février. Ce bateau de 9 mètres de long pouvant transporter 2 tonnes de drogue était encore en construction. Les précédents engins submersibles employés par des trafiquants découverts en Europe étaient réalisés sur le continent américain.

 

 

Le semi-submersible a été saisi lors de l’opération FERRO menée contre une organisation criminelle organisée composée d’Espagnols, Colombiens et Dominicains qui trafiquaient à grande échelle de cocaïne et cannabis. Elle a mobilisé 300 policiers en Espagne, avec le soutien de services de police colombien, néerlandais, portugais britannique et américain. En tout, 47 perquisitions ont été effectuées à Tarragone, Barcelone, Gérone, Málaga, Castellón, Valence, Murcie, Cadix, Grenade et Badajoz. Cinquante-deux personnes ont été arrêtées, deux bateaux saisis (le semi-submersible à Malaga et un hors-bord à Murcie), ainsi que plus de 3 tonnes de cocaïne, 700 kilos de haschich et plus de 100.000 € en espèces. Selon Europol, le chef de ce réseau criminel a été arrêté à Tarragone.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers