Aller au contenu principal

Présent en Méditerranée centrale pour sa cinquième mission, le Geo Barents a mené deux opérations de sauvetage. Lundi 15 novembre dans l’après-midi, il est venu au secours d’une première embarcation avec 25 personnes à bord dans la zone de sauvetage maltaise, selon Médecins Sans Frontières qui arme l’ancien bateau sismique de 76 mètres de long. Ces hommes, femmes et enfants, dont beaucoup étaient malades, avaient faim et étaient assoiffés, avaient dérivé pendant deux jours en mer. Ils avaient été repérés par l’avion de reconnaissance Seabird de l’ONG Seawatch International. Puis, dans la nuit de lundi à mardi, le Geo Barents a secouru 62 personnes dans une embarcation en bois bondée dans la zone de secours libyenne. MSF indique que le sauvetage a été délicat en raison de la nuit et de la situation du bateau.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers