Aller au contenu principal

Catastrophe en Equateur. En quittant Guyaquil après une visite, le Cisne Branco, navire école de la marine brésilienne, poussé par le violent courant du fleuve Guayas a été percuter un pont piéton raccordant la grande ville portuaire équatorienne à l’île de Santay, le 18 octobre.

 

 

A l’approche du pont, il semble que le trois-mâts de 76 mètres ait raté le passage de la porte pour venir en travers du courant, tandis qu’un petit remorqueur tentait de lui éviter la collision. Mais cela n’a pas suffi à éviter que le gréement percute la passerelle. Le clipper a alors gité sur babord sans démater ou se coucher tout à fait.

Une fois libéré, un second accident s’est produit. Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent le trois-mâts emportant le petit remorqueur qui tentait de lui éviter la collision peu de temps avant. A tel point que le Cisne Branco (cygne blanc) a fini par faire chavirer le remorqueur qui a coulé par la suite. Par chance, personne n’a été blessé.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers