Aller au contenu principal

Partie en février de Toulon à bord du MN Tangara, roulier de la Maritime Nantaise affrété pour la logistique des forces armées françaises, la vedette de sauvetage Diva a été débarquée le 29 mars à La Réunion. Elle va maintenant rejoindre l'ile Sainte Marie, sur la côte Est de Madagascar, une zone très dangereuse qui va bientôt disposer de son premier moyen de sauvetage en mer.

 

182088 marins sans frontieres diva
© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE

La Diva avant son départ de Toulon (©  MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Ancienne unité de la SNSM reconditionnée par Marins Sans Frontières, la Diva est la quatrième vedette de sauvetage mise à disposition des autorités malgaches par l’association française. Les deux premières, Aïda et Tosca, sont respectivement arrivées en 2011 à Majunga et en 2015 à Nosy Be. La Norma, qui a suivi l’an dernier, est basée à Tolaria, dans le canal du Mozambique. Toutes les trois sont des vedettes de 10 mètres. La Diva, elle, est plus grande. L’ancienne SNS 123 Notre-Dame de la Serra, construite en 1982 et qui était auparavant affectée à la station de sauvetage de Calvi, mesure en effet 13.3 mètres de long. C’est la première vedette de première classe déployée à Madagascar, où il n’existe nul autre  moyen de sauvetage en mer alors que les besoins sont pourtant très importants (à elle seule la Diva a sauvé 108 personnes l’an dernier).

Pour combler ce manque, Marins Sans Frontières va envoyer d’autres bateaux. Un examen réalisé avec les autorités locales montre qu'il faudrait au moins 7 vedettes de sauvetage supplémentaires pour couvrir les premiers besoins en matière de sécurité maritime. Les ports d’attache identifiés sont Antsiranana (Diego Suarez), Morondava, Tulear, Fort Dauphin, la baie d'Antongil, Antalaha et Sambava. Toujours en partenariat avec la SNSM et grâce à ses donateurs, Marins Sans Frontières y travaille activement.

Le prochain bateau sera une vedette de seconde classe qui sera nommée Scala et devrait partir fin 2018/début 2019 vers Morondava, dans le canal du Mozambique. Une autre (Stella) est prévue environ un an plus tard pour Antsiranana, l’association prévoyant ensuite de repasser aux vedettes de première classe pour équiper Fort Dauphin et Antalaha.

- Voir notre article complet sur ce projet 

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers