Aller au contenu principal

Le mercredi 08 septembre 2021, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez est informé qu'une embarcation se trouve en difficulté au large de Hardelot (62).Le CROSS Gris-Nez est contacté par le sémaphore de Boulogne (62) signalant qu'une embarcation se trouve en difficulté au large de Hardelot (62). Il engage alors le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Languedoc qui prend en charge les 37 naufragés ainsi que leur embarcation. Il les dépose au port de Boulogne-sur-Mer où ils sont pris en charge par le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) 62 et la police aux frontières (PAF) 62.Depuis la nuit du dimanche 05 septembre au lundi 06 septembre 2021 jusqu'à ce mercredi 08 septembre 2021, il y a eu 11 opérations de sauvetage dans le détroit du Pas-de-Calais impliquant 198 naufragés. Ces opérations ont été coordonnées par le CROSS Gris-Nez à l'aide de nombreux moyens dont : le RIAS Abeille Languedoc, la vedette des douane DF37 Nordet, les sauveteurs en mer de Calais et de Boulogne-sur-Mer ainsi que le patrouilleur des Affaires maritimes Thémis.Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde toute personne qui envisage de traverser la Manche sur les risques encourus. Ce secteur maritime est une des zones les plus fréquentées au monde, les conditions météorologiques y sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), c'est donc un secteur particulièrement dangereux.

Communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 08/09/21

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers