Aller au contenu principal

Le confinement ne semble pas empêcher les tentatives de traversée de migrants vers le Royaume-Uni. Avec une météo clémente depuis la mi-mars, elles semblent même se multiplier dans les alentours du détroit du Pas-de-Calais et au large du Touquet. Ainsi, la préfecture maritime de la Manche et la mer du Nord se fait fréquemment l’écho depuis quelques semaines d’interventions sur des embarcations connaissant une avarie.

Dernière en date, au milieu de la nuit, jeudi à 1h48, le sémaphore de Boulogne-sur-Mer détecte une embarcation à 5 milles à l’ouest du Cap Gris-Nez. Une information confirmée par l'avion de surveillance Falcon 50 de la Marine nationale survolant le secteur. Présent dans la zone, le patrouilleur Flamant intervient moins d’une heure plus tard, récupérant 13 migrants, dont une femme avec un nourrisson. Le petit semi-rigide à bord duquel ils avaient pris place était en panne de moteur.

Une intervention qui ressemble à de nombreuses autres, ces jours-ci. Ainsi, 9 migrants étaient pris en charge mardi matin par le patrouilleur Aramis de la Gendarmerie maritime. Leur embarcation, à l’arrêt dans le chenal d’entrée du port de Calais, avait une voie d’eau. Samedi dernier, un navire de pêche alertait le CROSS Gris-Nez après avoir observé une embarcation à la dérive à 4 milles à l’ouest de Boulogne-sur-Mer. Les 15 migrants à bord, dont deux femmes et un enfant, ont été pris en charge par les gendarmes de la vedette Scarpe. Le 25 mars, c'est le remorqueur Abeille Languedoc qui récupérait 14 migrants, à 4 milles du Touquet, en légère hypothermie. Le 19 mars, ce sont 12 personnes, dont 7 enfants, qui ont été pris en charge par l'Aramis alors que leur embarcation se trouvait en difficulté à 16 nautiques au nord de Dunkerque. Enfin, le 16 mars, 16 migrants avaient pris place à bord du Flamant, après une alerte donnée par le ferry Delft Seaways, qui les avait repérés au large de Dunkerque.

En tout, ce sont au moins 79 personnes qui ont été secourues alors qu’elles se trouvaient en difficulté, selon la préfecture maritime.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers