Aller au contenu principal

Lors de son assemblée générale, qui s’est tenue le 31 mai à Paris, la Société Nationale de Sauvetage en Mer a officiellement élu son nouveau président. Le vice-amiral d’escadre Olivier Lajous, ancien directeur du personnel militaire de la Marine nationale, succède au VAE Yves Lagane, à la barre de l’association pendant 8 ans et qui a notamment œuvré à la modernisation des moyens des sauveteurs comme à leur formation.

 

 

Une vedette de la SNSM (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

 

Alors qu’Yves Lagane va poursuivre dans le milieu maritime à la présidence du Yacht Club de France, son successeur, qui officie bénévolement, est une figure de la Marine nationale. Agé de 58 ans et passé en seconde section en 2012, Olivier Lajous, 38 ans au service de l’Etat en commençant comme matelot pour finir amiral, connaît la base comme les hautes sphères, un atout pour sa nouvelle mission. Lors de son discours de prise de fonction, le nouveau patron de la SNSM a évoqué les enjeux auxquels l'association est confrontée et tracé les grandes lignes de la politique qu'il souhaite mettre en place pour y répondre : « Il nous faut nous professionnaliser tout en conservant notre esprit bénévole et engagé... Le monde associatif bouge à l'image du reste de la société, et il faut vivre ce mouvement comme une opportunité et non comme une menace. Pour y parvenir je vous propose quatre mots clés qui pourraient être nos valeurs partagées : Confiance, Transparence, Cohérence et Performance ».

 

Présente sur tout le territoire national et outre-mer, la SNSM s'appuie sur 4400 bénévoles, effectif grimpant à 7000 personnes durant la saison estivale. L'association compte 220 stations de sauvetage et 32 centres de formation et d’intervention. En 2012, elle a réalisé  5349 interventions, permettant de secourir 8071 personnes.

Aller plus loin

Rubriques
Divers
Dossiers
Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM)