Aller au contenu principal

Malgré la saison hivernale, les tentatives de traversées vers le Royaume-Uni se poursuivent à un rythme effréné. Ainsi, dans la nuit de mardi 2 à mercredi 3 novembre des centaines de personnes ont tenté de franchir le détroit du Pas-de-Calais avec des moyens de fortune. En tout, ce sont plus de 400 migrants qui ont été secourus. Mais une personne a été récupérée inconsciente et les sauveteurs n’ont pu la réanimer. Une autre, tombée dans une eau n’excédant pas 15 degrés avec des températures extérieures de moins de 10 degrés, n’a pas été retrouvée, malgré les recherches menées par un hélicoptère Dauphin de la Marine nationale. Un corps inanimé a été retrouvé sur la plage de Wissant.

Informé que de nombreuses embarcations se trouvaient en difficulté, le CROSS Gris-Nez a dû déclencher d’importants moyens maritimes et aériens. Il a mobilisé le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Languedoc, le patrouilleur Cormoran de la Marine nationale, le patrouilleur Jacques Oudart Fourmentin de la Douane, la vedette Scarpe de la Gendarmerie maritime, plusieurs unités de la SNSM, la vedette des phares et balises Amfard, l'hélicoptère Dauphin basé au Touquet et un hélicoptère Caïman de l'armée belge.

 

265429 bouée insitucam
© PREFECTURE MARITIME MANCHE MER DU NORD

(© PREFECTURE MARITIME MANCHE - MER DU NORD)

 

Déjà, dans la nuit de mardi, 292 personnes avaient été secourues et ramenées en France. La semaine précédente, trois personnes étaient portées disparues, selon le Home Office britannique. Le 23 octobre, le navire de pêche Parti De Rien et deux navires de commerce, l'Arco Dijk et le Thun Garland qui se trouvaient à proximité avaient appuyé les secours. L'Arco Dijk et le Thun Garland avaient déployé leurs embarcations de secours, alors que le bateau dans lequel se trouvait 39 naufragés avait sombré. Le bateau de pêche avait lui récupéré des personnes à la mer. Des images qui ne sont pas sans rappeler celles que l’on voit en Méditerranée.

Le Home Office dénombre 20.248 migrants ayant traversé la Manche depuis le début de l’année. C’est plus du double de l’an dernier (8460).

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers