Aller au contenu principal

Plusieurs opérations de sauvetage d’envergure se sont déroulées pendant le week-end, dans le détroit du Pas-de-Calais. En tout, près d’une centaine de migrants qui tentaient de rejoindre le Royaume-Uni dans des embarcations de fortune, ont été secourus.

Ainsi, le samedi 25 septembre, le patrouilleur des affaires maritimes (PAM) Thémis, a récupéré une vingtaine de personnes se trouvant dans une embarcation en difficulté au large de Dunkerque. Puis, dans le nuit du 25 au 26, il en a secouru une quarantaine d'autres qui avaient demandé assistance au large de Sangatte. Enfin, la vedette cotière de surveillance maritime (VCSM) Scarpe de la gendarmerie maritime et le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Liberté ont récupéré une trentaine de naufragés au large du Dyck.

Les sauvetages dans la zone sont devenus quasi-quotidiens, et souvent plusieurs fois par jour. Ainsi, pour la seule semaine écoulée, entre le 19 et le 26 septembre, selon les communiqués le préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 19 opérations ont été menées pour venir en aide à plus de 450 personnes. Canots de la SNSM, RIAS, unités de la gendarmerie maritime, de la douane ou encore des affaires maritimes sont mobilisés pour venir en aide à des embarcations où se trouvent souvent des dizaines de personnes.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Copie et publication du texte et des photos interdites sans consentement du ou des auteurs.

 

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers
Dossiers
Migrants