Aller au contenu principal

Un navire a été abordé à 104 milles au sud de Cotonou (Bénin), dans le golfe de Guinée, mardi à 19h30 UTC, selon le cellule golfe de Guinée MDAT-GoG (Maritime Domain Awareness for Trade – Gulf of Guinea, organisme franco-britannique ) du MICA Center. Il précise que les assaillants ont quitté le navire vers 20h45 et qu'il se trouve en sécurité. Quelques heures avant cet enlèvement, à 15h15 UTC, le MDAT-GoG avait émis une alerte, prévenant d'une menace pirate accrue dans à proximité de l'endroit où a eu lieu l'incident.

Le consultant en sécurité Dryad Global indique pour sa part qu’un navire a été attaqué, au même moment, à une position presque identique, à 108 milles de Cotonou, laissant penser qu'il pourrait s'agir du même. Ce bateau de pêche ghanéen de 56 mètres de long par 12 de large et 662 tpl, le Iris S a été attaqué par des hommes armés à bord de deux embarcations rapides qui sont reparties avec cinq captifs : quatre Sud-coréens et un Philippin.

Le 19 mai, cinq marins (un Coréen, trois Chinois et un Russe) avaient été enlevés sur l’Atlantic Princess, un bateau de pêche de 55 mètres, à 65 milles au sud du Ghana. Cette attaque était survenue après deux mois sans enlèvements.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers
Dossiers
Piraterie et brigandage maritime