Aller au contenu principal

Remaniement ministériel : la politique maritime sacrifiée

La recomposition gouvernementale qui a été annoncée ce matin confirme un dramatique constat : l’abandon pur et simple de toute ambition maritime pour notre pays. L'absence de portefeuille dédié dans la composition du nouveau Gouvernement est ressenti comme un déni et une injustice par tous ceux qui dans nos ports et nos communautés littorales vivent par et pour la mer.

Déjà précédemment reléguée au sein d’un Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la politique maritime de la France, pouvait encore compter sur l’engagement de Stéphane Travert, élu de la Manche et connaisseur des problématiques maritimes et littorales.

A l’heure où notre pays doit relever des enjeux majeurs et essentiels pour notre économie maritime, tels que l’avenir de nos ports, la négociation du Brexit, ou le développement d’une croissance bleue, durable et responsable, ce remaniement engloutit définitivement dans le mépris tous les efforts réalisés sous le précédent quinquennat pour que la France, 2eme surface maritime mondiale, soit à la hauteur de ces défis.

Communiqué de Frédéric Cuvillier, 16/10/2018

Aller plus loin

Rubriques
Divers