Aller au contenu principal

Après plusieurs jours de mer, le Sea Watch 4 a débarqué 461 personnes, le 28 novembre, à Augusta, en Sicile, après que le navire ait déclaré l’état de nécessité. Il aura fallu 48 heures pour qu’ils descendent tous du navire humanitaire où ils étaient massés sur le pont malgré le mauvais temps. Un délai jugé trop long par l’ONG allemande Sea Watch. Vingt-et-une personnes avaient déjà été évacuées par les garde-côtes italiens pour des raisons médicales. Ces migrants avaient été secourus lors de trois opérations. Elles ont eu lieu entre le 18 et le 22 novembre.

Pour sa part, le Geo Barents, de MSF, se trouvait également à Augusta. Quant à l’Ocean Viking, de SOS Méditerranée, il est à Marseille.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers