Aller au contenu principal

Quelques planches cloutées surmontant un semblant de flotteur, avec en guise de voile un drap tendu sur une canne à pêche … L’image est à peine croyable et pourtant bien réelle. Hier, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de Gris-Nez a coordonné le sauvetage d’un migrant afghan devant Calais. Le jeune homme de 23 ans, qui tentait de rejoindre les côtes britanniques depuis la France, a été repéré par le Spirit of Britain, l’un des navires de P&O Ferries assurant les rotations entre Calais et Douvres. Les marins ont immédiatement contacté le CROSS, qui a déclenché une opération de sauvetage. Le canot de la station SNSM de Calais et l’hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé au Touquet ont été engagés, alors que le Spirit of Britain, puis le Pride of Burgundy (un autre ferry de P&O) assuraient la veille en attendant l’arrivée des secours. Ceux-ci n’en ont pas cru leurs yeux lorsqu’ils sont arrivés sur place. S’attendant à trouver une petite embarcation pneumatique, dans la mesure où l’équipage du Spirit of Britain avait évoqué un « dinghy » lorsqu'il a donné l'alerte, ils ont en fait découvert cet incroyable radeau de fortune, dont le passager n’avait quasiment aucune chance de mener à bien sa traversée. Probablement inconscient du danger au moment d’embarquer, le jeune afghan a été récupéré sain et sauf par les sauveteurs de la SNSM vers 13H50, soit environ 35 minutes après l’alerte. A son arrivée à Calais, peu après, il a été remis à la Police aux Frontières. 

Aller plus loin

Rubriques
Divers
Dossiers
Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM)