Aller au contenu principal

Un bateau de pêche chinois, le Lu Rong Yuan Yu 588, s’est échoué sur un récif de corail bordant l’île Maurice, dimanche 7 mars, en fin d’après-midi. Les 16 marins (quatorze Chinois, un Philippin et un Indonésien) qui se trouvaient à bord ont lancé un appel de détresse en demandant l’aide des garde-côtes. Ils ont dû être évacués par hélicoptère en raison de la mauvaise météo.

 

 

Sept mois seulement après la catastrophe du Wakashio, le Lu Rong Yuan Yu 588 est pris de l’autre côté de l’île, à Pointe-aux-Sables (ouest), où une pollution est redoutée. Il semble qu’il voulait venir souter non-loin, à Port-Louis.

Alors que 130 tonnes de carburant se trouvent à bord du bateau de 40 mètres, des barrages anti-pollution ont été rapidement déployés, même si des critiques pointent sur le temps d'intervention des secours. Les opérations pour préparer le pompage ont eu lieu lundi et il a pu commencer mardi matin. Polyeco, mandaté pour ces opérations, a reçu l’appui de pêcheurs locaux. Cette société grecque avait déjà été sollicitée pour déployer des barrages lors de la marée noire provoquée par le vraquier Wakashio.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Divers