Aller au contenu principal

Ceres, entreprise normande basée à Montfarville connaît une activité soutenue. La société, reprise il y a un an par Marie Sciboz, Bruno Jaubert et Guillaume Launey, propose aussi bien de mener des études océanographiques, que de rechercher et renflouer des épaves, mener des expertises maritimes et sous-marines, ou encore rechercher des explosifs. Signe de ce dynamisme, elle a acquis au printemps un nouveau navire de recherches sous-marines pour répondre à la demande.

Plus d’un an et demie après le naufrage du Romain Luca, survenu le 29 novembre 2020, le BEA Mer publiait le 24 juin 2022 son rapport d’enquête. Envahi par les eaux, le chalutier de 11.85 mètres qui faisait route vers Le Grau-d’Agde avait coulé en vingt minutes à 8.7 milles du cap d’Agde, par 56 mètres de fonds. Des trois marins à bord, seul le patron a survécu. Les deux matelots, deux frères, se sont noyés. Une tragédie notamment provoquée, selon le BEA, par la déconnexion d’un flexible d’évacuation d’eau sur le pont qui a provoqué un enfoncement de l’arrière du navire.

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines