Aller au contenu principal

BW Ideol a annoncé avoir signé un accord de développement conjoint avec le plus grand rafineur et distributeur de pétrole du Japon, le groupe Eneos Coroporation. Il porte sur le développement d’un parc de dimension commerciale au Japon. La société de La Ciotat, qui a déjà installé un démonstrateur de l’une de ses fondations flottantes Damping Pool au Japon, et le groupe pétrolier veulent proposer ensemble « une solution compétitive ».

Eneos a été choisi en juin, au sein d’un consortium de six compagnies mené par Toda Corporation, pour un petit projet éolien flottant au large de la ville de Goto, dans la préfecture de Nagasaki de 16.8 MW. Il s’agit du premier parc éolien flottant attribué au Japon et du premier appel d’offres depuis la loi sur la promotion de l’utilisation des zones maritimes pour le développement d’installations marines de production d’énergie renouvelable. Elle indique que le potentiel éolien offshore est trois fois plus important dans le flottant que le fixe, en raison de fonds de la profondeur des fonds à quelques kilomètres du rivage.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines