Aller au contenu principal

Le Crown Estate Scotland a retenu le projet du consortium Floating Energy Alliance (FEA), dont fait partie le flottoriste basé à La Ciotat BW Ideol avec BayWa re et Elicio, pour développer un parc de 960 MW d'éoliennes flottantes. Il fait partie des 17 projets retenus, pour autant de parcs à développer pour une capacité totale de près de 25 GW au large des côtes écossaises (lire par ailleurs).

Le projet porte sur la zone désignée NE8 dans le Plan Sectoriel Maritime pour l'éolien en mer du gouvernement écossais. Elle est située à environ 75 km au nord-est de Fraserburgh sur la côte de l'Aberdeenshire. BW Ideol explique avoir « signé avec FEA un contrat de service d'ingénierie et un accord de licence sur sa technologie le 14 janvier 2022, garantissant des revenus pour BW Ideol pour les années à venir ». BW Ideol, qui a un projet de création d’un site de fabrication de flotteurs dans le nord de l'Écosse, a signé un accord de partenariat stratégique avec le port d'Ardersier en septembre 2021, et dit vouloir « travailler au développement d’une chaîne d'approvisionnement écossaise ».

C’est un nouveau succès pour la société qui a développé le flotteur Damping Pool (en béton ou acier) et qui cherche à être à la fois co-développeur de projets éoliens flottants et fournisseur EPCI (conception, fourniture, construction, installation) de fondations flottantes. « L’attribution de ce projet souligne la pertinence de notre positionnement stratégique en tant que co-développeur qui permet de faire levier sur notre expérience unique en flottant pour bâtir des offres gagnantes et différenciantes », a estimé Paul de la Guérivière, PDG de BW Ideol, soulignant que son entreprise est en mesure de « définir un plan d'exécution et d'industrialisation crédible, des hypothèses de coûts précises », ou encore de « fournir une technologie de fondation flottante éprouvée et reconnue par les prêteurs ». 

Après avoir installé des prototypes de son flotteur Damping Pool sur le site d'essais SEM-REV, au large du Croisic, et au Japon, l’entreprise est engagée dans des projets commerciaux notamment au Japon et à Taïwan. En France, BW Ideol participe au projet pilote EolMed qui comptera trois turbines Vestas V164 de 10 MW qui doivent être installées par des fonds de 60 mètres au large de Port-la-Nouvelle.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines