Aller au contenu principal

Ocean Winds et la Banque des Territoires, actionnaires du projet des Éoliennes flottantes du golfe du Lion (EFGL), viennent de prendre la Décision Finale d’Investissement, engageant la construction du projet, étape majeure pour le développement de l’éolien flottant en France.

Lauréat de l’appel à projets éolien flottant de l’ADEME dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, le projet pilote EFGL prévoit la construction et l’exploitation de 3 éoliennes flottantes de 10 MW, à plus de 16 km au large de Leucate (Aude, 11) et Le Barcarès (Pyrénées-Orientales, 66). En captant les vents réguliers et soutenus du large, les éoliennes du projet EFGL, les plus puissantes jamais installées sur un flotteur, couvriront à elles seules les besoins annuels en électricité de plus de 50 000 habitants du littoral, soit l'équivalent de la ville de Narbonne. La mise en service de la ferme éolienne est prévue fin 2023, pour une durée d’exploitation de 20 ans.

Après cinq années de développement, Ocean Winds et la Banque des Territoires ont pris la Décision Finale d’Investissement (DFI). Depuis 2017, les équipes en charge du projet ont notamment mené les études sur l’environnement, défini le projet avec les acteurs locaux et le public, sous l’égide de la Commission Nationale du Débat Public, obtenu les autorisations administratives, réalisé les études d’ingénierie détaillée du flotteur avec la turbine, validé la certification de l’ensemble, et enfin mis en place le financement du projet.

La Décision Finale d’Investissement va permettre de signer les contrats avec les principaux partenaires industriels et financiers et de lancer la phase de construction du projet. Cette dernière verra se succéder l’approvisionnement des matériaux puis la fabrication des sous-ensembles qui convergeront ensuite, mi-2023, vers Port-La Nouvelle pour leur assemblage final. Viendront, ensuite, la pré-installation des ancrages et le remorquage en mer des ensembles éolienne-flotteur pour une mise en service fin 2023.

Pour Grzegorz Gorski, chief operating officer d’Ocean Winds : « Grâce aux équipes de haut niveau qui travaillent sur le projet, cette DFI marque une étape importante vers la construction d'un projet pilote qui servira de référence technologique pour l'ensemble du secteur de l'éolien flottant. S’agissant de la troisième génération de flotteurs de Principle Power Inc. - après le WindFloat Atlantic (2MW) mis en service il y a dix ans et le WindFloat Atlantic (25MW) il y a deux ans - la conception du flotteur EFGL comporte des améliorations significatives et de nouvelles solutions. Avec une si longue expérience opérationnelle, c'est aujourd'hui la technologie de flotteur la plus avancée et elle est prête pour un déploiement commercial à grande échelle. ». Il ajoute : « Ocean Winds, avec la technologie PPI, est désormais la seule continuation des projets du programme pilote français soumissionnés à l'appel d'offres Bretagne Sud. Les autres technologies attribuées sont soit abandonnées, soit les développeurs attributaires ont modifié leurs choix. ».

Pour Emmanuel Legrand, directeur de la Transition Énergétique et Écologique de la Banque des Territoires : « A travers ce projet, la Banque des Territoires est particulièrement fière de participer, à travers ce projet, à la constitution et à la structuration d’une filière industrielle française performante, compétitive et en pointe sur les énergies marines. La Décision Finale d’Investissement concrétise cinq années de développement et ouvre la porte au déploiement d’une technologie innovante qui pourrait jouer un rôle significatif dans l’atteinte des objectifs nationaux de production d’énergies renouvelables ».

Communiqué d’Ocean Winds et Banque publique des Territoires, 27/01/22

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines