Aller au contenu principal

C’est le premier ministre Manuel Valls qui l’a annoncé hier. L’Etat lancera en juin 2015 un appel à manifestation d’intérêt pour l’implantation d’un parc pilote d’éoliennes flottantes. Cet AMI sera assorti d’une aide financière de 150 millions d’euros. On ne connait pas, pour le moment, le contour de ce futur marché public, qui vise à soutenir l’émergence de nouvelles technologies et développer une filière française de l’éolien flottant.

Plusieurs groupes sont déjà présents sur ce créneau,  notamment Alstom et DCNS, qui ont dévoilé en octobre leur projet SeaReed portant sur une machine de 6 MW dérivée de l’Haliade 150 développée pour l’éolien offshore posé.

Pendant ce temps, le démonstrateur Floatgen, porté par l’Espagnol Gamesa (désormais allié à Areva dans le domaine de l’éolien offshore), sera testé dès l’an prochain sur le site d’essais SEM-REV au large du Croisic. Cette éolienne flottante sera dotée d’une turbine de 2 MW et d’un flotteur conçu par la société française Ideol. 

 

89175 ideol eolienne
© IDEOL

Le projet Floatgen (© IDEOL)

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines