Aller au contenu principal

Le chantier néerlandais Damen Verolme de Rotterdam a  achevé quatre mois de travaux sur le jack-up Seafox 5, qui a été adapté à l’évolution du marché de l’éolien offshore vers des turbines plus puissantes et des profondeurs d’eau plus importantes.

Mis en service en 2012, le navire de 151 mètres de long 50 mètres de large, équipé de quatre pieds et dont la grue d’une capacité de 1200 tonnes a vu sa base allongée, est désormais apte à travailler par des profondeurs d’eau de 70 mètres.

 

182316 seafox jack up damen velrome
© DAMEN - KLOET

Le Seafox 5 dressé sur ses pieds lors des essais à la fin du chantier (©  DAMEN - KLOET)

182322 seafox jack up damen velrome
© DAMEN - KLOET

Le Seafox 5 dressé sur ses pieds lors des essais à la fin du chantier (©  DAMEN - KLOET)

 

Plus grosse unité de l’armement néerlandais SeaFox, ce jack-up, capable d’accueillir 150 personnes, va travailler dans le cadre d’un contrat avec GeoSea pour l’installation des éoliennes du parc allemand Merkur. Ce dernier va être équipé de 66 machines Haliade 150 de 6 MW produite en France par l’usine General Electric de Montoir de Bretagne.

 

182323 seafox jack up damen velrome
© DAMEN - KLOET

Le Seafox 5 dressé sur ses pieds lors des essais à la fin du chantier (©  DAMEN - KLOET)

182321 seafox jack up damen velrome
© DAMEN - KLOET

Le Seafox 5 dressé sur ses pieds lors des essais à la fin du chantier (©  DAMEN - KLOET)

182320 seafox jack up damen velrome
© DAMEN - KLOET

Le Seafox 5 dressé sur ses pieds lors des essais à la fin du chantier (©  DAMEN - KLOET)

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines
Dossiers
Damen