Aller au contenu principal

L’Etat du Maine (Etats-Unis) souhaite innover en lançant la première expérimentation d’une ferme éolienne flottante aux Etats-Unis. Le bureau de l’énergie du gouverneur (GEO) a déposé un dossier auprès du Bureau of Ocean Energy Management (BOEM) pour attribuer une zone de 39.2 km2 à un peu moins de 50 km des côtes.

 

262780 projet éolien flottant
© ETAT DU MAINE

(© ETAT DU MAINE)

 

Il s’agit de tester jusqu’à une douzaine d’éoliennes flottantes pour une capacité totale de 144 MW. Les fondations flottantes doivent être dessinées par l’université du Maine. Elle a déjà développé depuis plus d’une dizaine d’années la technologie VolturnUS, une fondation semi-submersible avec trois flotteurs et une structure en béton pouvant supporter des éoliennes par des pronfondeurs d'eau de 45 mètres ou plus. Cette technologie a été certifiée par la société de classification ABS en 2017.

Il n’y a pas de calendrier particulier pour l’examen de la demande par le BOEM (Bureau of Ocean Energy Management) fédéral. Mais l’Etat du Maine estime qu’il faudra plusieurs années pour obtenir les permis et lancer la construction. 

L’Etat veut ainsi s’imposer comme l’un des pôles de développement de l’éolien aux Etats-Unis et du flottant en particulier. Le Maine a pour objectif d’avoir recours à 80% d’énergies renouvelables d’ici 2030 et 100% d’ici 2050.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines