Aller au contenu principal

Une campagne de financement participatif est lancée pour pour le projet de Morbihan Hydro Energies (MHE), entreprise créée par la Sem 56 énergies, qui aide les collectivités à réaliser leur transition énergétique, et Sabella, qui développe des hydroliennes sous-marines. Lancée sur la plateforme bretonne GwenneG, cette opération vise à lever 500.000 euros, via une émission d'obligations vertes, à un taux de 7%, sur une période de 18 mois.

Le projet consiste à expérimenter pendant trois ans, à partir de 2022, deux hydroliennes de 250 kW dans le un canyon sous-marin, entre l’Ile Longue et la pointe du Monténo (Arzon), à l’entrée du golfe du Morbihan. Cette expérimentation s’inscrit dans le projet européen Interreg Tiger (Tidal Stream Energy Industry Energiser) sur cinq sites européens en Europe. Le seul projet dans le golfe du Morbihan doit coûter 8 millions d’euros. Quelque 60% sont apportés par la subvention du Feder, 15% par la société commune entre Sabella et 56 Energies.

Lancé en 2015, GwenneG (qui signifie « petit sou » en breton) accompagne des entreprises pour proposer à des investisseurs privés de financer des projets bretons, via des obligations vertes. Des critères d’analyse et de suivi sont appliqués pour l’utilisation des fonds. Les habitants du golfe doivent être associés au maximum sur cette opération à qui elle sera ouverte prioritairement, puis au département du Morbihan, et enfin à la Bretagne, l'idée étant que les souscriptions soient le plus locales possible.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines