Aller au contenu principal

Alors que le marché de l’éolien offshore au Japon offre des perspectives alléchantes, le fabricant de turbines GE Renewable Energy, filiale basée en France de l’américain General Electric, a annoncé qu’il avait signé un « accord de partenariat stratégique » avec le japonais Toshiba Energy Systems. Objectif : implanter les phases critiques du processus de fabrication de son éolienne Haliade-X pouvant atteindre 14 MW et soutenir sa commercialisation au Japon.

Ainsi, Toshiba doit apporter des capacités de fabrication locales, une main d’œuvre hautement qualifiée et son expertise dans le domaine de l’énergie. GE Renewable Energy doit contribuer par son expérience en ingénierie et en gestion de projet éoliens complexes. Ce dernier fournira des pièces et composants pour l’assemblage des nacelles et aidera Toshiba à développer une chaîne d’approvisionnement locale et à terminer l’assemblage des nacelles. Le groupe japonais assemblera, entreposera et transportera les nacelles. Il pourra fournir des services de maintenance préventive et assumera les responsabilités commerciales sur le marché japonais.

GE Renwable Energy espère ainsi être plus compétitif sur le marché japonais estimé à 30 à 45 GW d’ici 2040. D’ors-et-déjà, 10 GW doivent être attribués d’ici 2030.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines