Aller au contenu principal

Le parc de Saint-Brieuc ne va plus tarder à sortir de l’eau. Ces jours-ci, plusieurs opérations ont lieu presque simultanément en vue de l’installation des fondations jackets des éoliennes et de la sous-station du futur parc de 496 MW (62 éoliennes Siemens Gamesa de 8 MW) devant entrer en service en 2023.

La sous-station chargée

Ailes Marines, la filiale d’Iberdrola qui développe le parc, a rapporté, lundi 13 juin, que les deux éléments de la sous-station (jacket et topside) avaient été chargés. Le jacket, treillis métallique de 63 mètres de

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines
Dossiers
EMR : éolien offshore posé et flottant