Aller au contenu principal

Sabella a annoncé qu’il avait décroché un contrat pour une concession au Pays de Galles avec son partenaire Nova Innovation. Les développeurs d’hydroliennes français et écossais vont installer 12 MW d’hydrolien au large de l’île de Holy Island, à Anglesey, dans le cadre du projet Morlais. Chaque entreprise devrait développer une capacité de 6 MW sur le site s’étendant sur 0.65 km2. Pour rappel, l’hydrolienne D10 développée par Sabella, qui a été installée dans le Fromveur, près d’Ouessant, peut fournir 1.1 MW dans un courant de 4 m/s. Les premières turbines devraient être installées en 2023 ou 2024.

La zone de production hydrolienne de Morlais couvre une superficie de 35 km2 en mer avec un potentiel de 240 MW. L’agence Menter Môn gère ce site et attribue les concessions. Déjà, les deux partenaires ont commencé leur campagne de mesures.

Les turbiniers Sabella et Nova Innovation avaient annoncé une collaboration en juin dernier. Les deux entreprises mutualisent leurs compétences pour obtenir des économies d’échelle et accélérer le développement de l’hydrolien. Un secteur des énergies marines renouvelables qui peine à faire descendre le coût actualisé du l’énergie aussi vite qu’espéré.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines
Dossiers
EMR : Hydrolien houlomoteur et autres énergies marines