Aller au contenu principal

L’entreprise quimpéroise Sabella a développé un nouveau protoype de pale d’hydrolienne. Cette pièce construite par l’entreprise lorientaise Lorima préfigure les pales devant équiper les deux futures hydroliennes du projet PHARES pour l’île d’Ouessant.

Depuis décembre, ce prototype, pour un rotor de 12 mètres, mesurant 4.85 mètres, subit une série de tests sur banc à l’Ifremer, à Brest. « L'idée est de vérifier les propriétés mécaniques de la pale et d’aller jusqu’à la rupture »,

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines