Aller au contenu principal

RTE (Réseau de Transport d’Electricité) a lancé une campagne d'études en mer sur le corridor de raccordement du futur parc éolien offshore de Dunkerque au réseau électrique terrestre. Elle se déroule en deux phases avec la réalisation d’études géophysiques puis des études géotechniques.

C'est le catamaran Felix de la société française iXblue qui mène la première étude et effectue des mesures le long d’un corridor de 400 mètres de large sur 17 kilomètres de long entre la digue du Braek et la zone d’implantation du futur parc éolien. Les mesures s’effectuent en continu par mer calme à l’aide de plusieurs équipements : sondeur multifaisceaux de bathymétrie, sonar à balayage latéral, magnétomètre, sondeur de sédiment...

 

178404 ixblue felix
© IXBLUE

(© iXBLUE)

216226 Felix éolien dunkerque
© RTE

(© RTE)

 

A partir du mois de novembre, les études géotechniques, menées par les sociétés Géotec - Igéotest - G-tec, devraient débuter afin de compléter les résultats des premières études réalisées. Au moyen de prélèvements ou de mesures sur les fonds marins, ces mesures permettront notamment de définir les possibilités d’enfouissement des câbles électriques et des fondations de la sous-station du parc. 

 

216227 Felix éolien dunkerque
© RTE

(© RTE)

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines