Aller au contenu principal

L'éolienne flottante Floatgen est entrée en production ce mardi 18 septembre sur le site du SEM-REV, site d’essais en mer développé par Centrale Nantes au large du Croisic . Réalisé dans le cadre du programme européen Floatgen, ce démonstrateur est doté d’une éolienne de 2 MW et d’une fondation en béton d’environ 5000 tonnes, mesurant 36 mètres de côté pour 9.5 mètres de haut. Ce flotteur est le premier à adopter le design Damping Pool conçu par la société française Ideol, qui en a installé un autre au Japon.

Pendant deux ans, l’éolienne, maintenue par six lignes d’ancrages innovantes fabriquées partiellement en nylon, doit être testée sur le SEM-REV. Cela en conditions réelles, y compris extrêmes, puisque les vents peuvent dans cette zone dépasser les 100 km/h et les houles atteindre 16 mètres en hiver.

Le raccordement du câble export électrique avait pris du retard cet été suite à la détection d'une défaillance sur la boite de jonction entre le câble et le hub. Des travaux ont donc été entrepris fin juin, avec intervention de moyens offshore lourds. 

SEM-REV devrait permettre à l’éolienne d’alimenter en électricité l’équivalent de 5000 habitants, soit la taille de la ville du Croisic et ses environs.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines
Dossiers
EMR : éolien offshore posé et flottant