Aller au contenu principal

Avec cinq turbines Vestas de 9.525 MW et une de 2 MW (installée par Bourbon Subsea Services dès 2018), pour un total de 50 MW, il s’agit du plus grand parc éolien flottant au monde. Le champ de Kincardine, situé à 15 kilomètres des côtes écossaises, par des fonds de 60 à 80 mètres est désormais achevé, a annoncé le la société de classification américaine Americain Bureau of Shipping (ABS). Les turbines flottantes portent par ailleurs le pavillon des Iles Marshall.

Les immenses éoliennes V174-9.5 MW de 180 mètres de haut sont installées sur des fondations flottantes Windar de 3000 tonnes et 70 mètres de côté équipées d'un système de ballasts actifs pour maintenir la turbine droite. Construites entre l’usine Windar d’Avilés et le chantier Navantia de Fene, en Espagne, elles ont été convoyées jusqu’à Rotterdam où les éoliennes ont été fixées avant d’être remorquées et installées sur le site par Boskalis. Le parc a été développé par Kincardine Offshore Wind, filiale de Pilot Offshore Renewables (POR). Cobra Wind est responsable de l’ingénierie, de la conception, de la fourniture, de la construction et de la mise en service du parc.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines