Aller au contenu principal

Aux Etats-Unis, l’Oregon pourrait développer 3 GW de capacité éolienne flottante d’ici 2030. C’est le sens d’un projet de loi présenté à la Chambre des représentants de cet Etat du nord-ouest. S’il est adopté, il créerait un groupe de travail pour atteindre ces objectifs. D’ici là, il s’agira de soumettre un plan de développement stratégique pour le 15 septembre 2022.

Fin 2019, une étude du National Renewable Energy Laboratory (laboratoire dépendant du département de l’Energie américain), intitulée Oregon Offshore Wind Site Feasibility and Cost Study, soulignait le potentiel « prometteur » de l’Oregon. Alors que le flottant s’y impose car 97% des 62 GW potentiels sont dans des eaux supérieures à 60 mètres de profondeur, les auteurs cherchaient à évaluer les coûts futurs de cette technologie. Ils estimaient que le coût actualisé de l’énergie pourrait être de 74 à 53 dollars par MWh pour le flottant en 2032.

L’Etat voisin de Californie vise 100% d’électricité renouvelable d’ici 2045 avec un potentiel de 112 GW pour l’éolien flottant. Une technologie plus adaptée à la côte Pacifique que l’éolien fixe.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines