Aller au contenu principal

Grande consommatrice de charbon, la Pologne veut faire une croix sur sa dépendance à cette source d’énergie qui émet de grandes quantités de CO2. Le pays, dont les trois quart de l’électricité sont produits grâce au charbon, envisage de n’être plus qu’entre 37.5% et 56% en 2030 puis entre 11 et 28% en 2040, a expliqué son ministre du Climat Michał Kurtyka lors de la présentation d’un plan qui doit encore être approuvé par le gouvernement.

Pour y parvenir, le pays veut investir 30 milliards d’euros dans l’éolien offshore d’ici 2040 pour atteindre 11 GW. Avant cela, la Pologne veut atteindre 6 GW avant la fin de la décennie. Ce plan s’accompagne aussi de la construction d’ici 20 ans de six centrales nucléaires, dont le pays est aujourd'hui dépourvu. Il veut y consacrer une enveloppe de 40 milliards d’euros. La première de ces centrales nucléaires pourrait voir le jour en 2033.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines