Aller au contenu principal

D’une capacité de 2 MW, c’est un projet modeste, mais il préfigure les ambitions d’Ørsted. Le géant danois de l’éolien offshore a lancé mardi, en présence du ministre danois du Climat, de l’Energie et des Services publics, Dan Jørgensen, la construction de son premier projet pilote de production d’hydrogène vert, à Copenhague.

Baptisé H2RES, ce démonstrateur consiste à utiliser deux éoliennes offshore de 3.6 MW à Avedøre Holme pour produire de l’hydrogène. Un électrolyseur doit utiliser l’alimentation électrique fluctuante des éoliennes pour produire jusqu’à 1 tonne d’hydrogène vert par jour, à partir de la fin de l’année. L’hydrogène produit alimentera le transport routier dans la région du Grand Copenhague et en Zélande.

Ørsted est engagé dans neuf projets de production d’hydrogène renouvelable au Danemark, en Allemagne, au Royaume-Uni, ou encore aux Pays Bas, comme le projet d’usine pour alimenter la zone industrialo portuaire de Rotterdam, Flessingue et Gand.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines