Aller au contenu principal

L’énergéticien danois Ørsted veut que l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement parvienne à la neutralité carbone d’ici 2040. Le groupe lui-même entend atteindre cet objectif d'ici 2025. Parvenir à la neutralité carbone permettrait pour mémoire de limiter le réchauffement climatique à 1.5 degré.

L’entreprise explique que son empreinte carbone se divise en deux parties : d’une part les émissions liées à sa production d’énergie et à ses propres opérations et d’autre part celles de sa chaîne d’approvisionnement. Cette dernière compte la production d’éoliennes, de fondations, de câbles, de sous-stations, qui nécessitent de grandes quantités d’énergie. Mais aussi l’utilisation des navires de travaux et de soutien offshore.

Pour parvenir à la neutralité carbone de sa chaîne d’approvisionnement, Ørsted lance un programme visant à impliquer ses fournisseurs stratégiques. Le géant de l’éolien va leur demander de divulguer leurs émissions. Ils devront aussi se fixer des objectifs de réduction de leur impact en ayant recours à des énergies renouvelables, que ce soit pour produire les éoliennes, câbles ou sous-stations, ou pour encore pour la propulsion des navires. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines