Aller au contenu principal

Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport (EMDT) a sélectionné AKROCEAN pour la réalisation d’une campagne de mesure de l'avifaune marine via le nouveau Radar flottant FLY’RSEA pour son parc éolien en mer de 496 MW situé au large de Dieppe et du Tréport.

A la suite d’un appel d’offres publié par EMDT en 2019 pour mesurer les impacts du parc sur l’avifaune, dans le cadre de la mesure MAVEO, la solution FLY’RSEA, proposée par AKROCEAN, a été retenue par EMDT avec son assistant technique et scientifique BIOTOPE.

La mesure MAVEO (MArine VErtebrates & Offshore wind farms) est une mesure expérimentale visant à collecter simultanément des données sur chacun des groupes de vertébrés fréquentant le site du projet, à l’interface et dans chacun des compartiments aquatiques et aériens. Ces mesures quotidiennes viennent compléter les autres mesures du programme de suivi environnemental du parc éolien en mer de Dieppe le Tréport.

FLY’RSEA est un service innovant de détection et de dénombrement des oiseaux ainsi que de collecte de données environnementales et météocéaniques. Cette mesure sera mise en oeuvre dès le lancement de l’état de référence environnemental, prévu en 2022, sur la zone d’implantation du parc.

Une expertise collective à l’origine de la création de FLY’RSEA

Le service FLY’RSEA est en développement depuis 2018 grâce notamment au partenariat d’AKROCEAN avec des experts reconnus de la détection de l’avifaune :

- DIADES MARINE, fabricant et fournisseur de solutions radars

- GAIA TERRE BLEUE, expert en environnement marin

Le service de Radar avifaune flottant se repose également sur les partenaires historiques d’AKROCEAN, GEPS Techno et VALEMO. Pour répondre au besoin d’intégration d’une technologie radar sur une bouée en mer, GEPS Techno a dimensionné un nouveau flotteur avec plus d’espace à bord, inspiré du LiDAR flottant WINDSEA, et avec une production plus importante d’énergie à bord. VALEMO s’appuiera sur son centre de conduite à terre pour superviser le Radar flottant à distance afin d’assurer un service continu de fourniture des données collectées en mer et planifier les interventions de maintenance.

Le flotteur, développé par GEPS Techno et intégrant notamment un radar conçu et fabriqué par DIADES MARINE, produira sa propre énergie grâce au soleil et aux vagues. L’ensemble de la bouée est stabilisé passivement pour résister aux conditions difficiles et protéger les équipements de mesure à bord. Les données environnementales, détection de l’avifaune, des chiroptères, des mammifères marins et de l’ichtyofaune ainsi que des paramètres météocéaniques seront transmises à Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport.

Il est également à noter que dans le cadre des Appels d’Offres éoliens en mer 4 et 5, l’Etat Français s’intéresse également à la solution de Radar sur Bouée.

« Nous sommes fiers de fournir à des acteurs reconnus du secteur éolien offshore, tel que les porteurs du projets EMDT (ENGIE et EDP Renewables rassemblés dans la co-entreprise Ocean Winds, Sumitomo Corporation et la Banque des territoires) notre nouveau service de détection de l’avifaune et de données environnementales, FLY’RSEA. Le déploiement commercial de FLY’RSEA, solution Radar avifaune flottant, planifié pour mi-2022 est une première mondiale pour la caractérisation environnementale de l’état initial d’un projet éolien offshore. Ce contrat avec Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport constitue une étape clé de la diversification de nos services » a déclaré Nicolas LARIVIERE-GILLET, Chef du Projet chez AKROCEAN.

Pour Matthieu BLANDIN, Directeur de la Stratégie : « La signature de ce contrat permet d’accélérer les études en cours et les tests de validation de FLY’RSEA qui étaient sur notre feuille de route. L’enjeu de la caractérisation environnementale d’un site est crucial pour les développeurs de projets, les administrations ainsi que les associations. Le FLY’RSEA permettra de collecter de la donnée objective pour caractériser l’état initial et suivre l’impact du projet éolien afin de confirmer l’efficacité des mesures environnementales. La confiance du consortium Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport est une reconnaissance pour le travail effectué par AKROCEAN et nos partenaires depuis trois ans. »

Pour Christelle CELESTE, Directrice des Relations Extérieures d’EMDT : « Nous nous réjouissons d’avoir sélectionné AKROCEAN pour travailler sur la zone du parc de Dieppe Le Tréport. C’est toujours une grande satisfaction pour nous de contracter avec une PME française car nous attachons une réelle importance à ce que notre projet bénéficie aux territoires tout en participant à la consolidation de la filière française de l’éolien en mer. »

Communiqué d’Akrocean, 21/09/21

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines