Aller au contenu principal

L’hydrolienne de Sabella doit retrouver la mer d’Iroise la semaine prochaine, en profitant de l’opportunité des mortes-eaux. Le navire de ravitaillement offshore Ariadne de 130 mètres doit arriver à Brest lundi. Il chargera la machine et les équipements nécessaires, puis les opérations se dérouleront dans la semaine avec le redéploiement de la turbine D10-1000 et son raccordement à l’île d’Ouessant. La turbine doit ensuite rester en place pour « poursuivre l’apprentissage et l’accumulation de connaissances sur ce démonstrateur, donc plus elle restera de temps à l’eau, mieux ce sera », indique à Mer et Marine Jean-Christophe Allo, directeur commercial de l’entreprise quimpéroise. En 2023, deux hydroliennes doivent

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines