Aller au contenu principal

Exploité par Centrale Nantes, le SEM-REV, site d’essais en mer dédié aux énergies marines situé au large du Croisic, devrait être enfin opérationnel cet été. Son câble électrique export, chargé d’injecter l’énergie produite par les démonstrateurs dans le réseau électrique terrestre, ne pouvait en effet, jusqu’ici, fonctionner en raison d’un problème technique. Ce souci, autour duquel la plus grande discrétion a été maintenue depuis deux ans, a donné des sueurs froides à Centrale Nantes. Mais heureusement pour l’Ecole, qui joue très gros avec le SEM-REV, il est en passe d’être solutionné, les travaux de réparation ayant débuté ce week-end.

Problème sur la jonction entre le câble et le hub

Pour mémoire, le câble de 23 kilomètres de long, ensouillé et protégé par un matelas de protection fait d’éléments en béton, a été pos

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines
Dossiers
EMR : éolien offshore posé et flottant EMR : Hydrolien houlomoteur et autres énergies marines