Aller au contenu principal

Sa coque, délavée au fil des années par l’action conjointe de la pluie et du sel marin, avait pris l’allure d’une grande baleine blanche échouée au pied de la Cité de la Mer. Transformé en musée à Cherbourg il y a deux décennies, Le Redoutable, premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins français, est en train de retrouver sa livrée d’antan dans le cadre d’un chantier de remise en peinture lancé début janvier. Après un décapage du bâtiment, long de 128 mètres pour un diamètre de 10 mètres, les peintres sont entrés en action, en jouant du rappel autour de la coque cylindrique, de son kiosque et de ses gouvernes. Quelques 2500 litres de peinture noire résistante aux ultraviolets et appliquée en deux couches, sont nécessaires pour cette opération, relatent nos confrères de France 3 Normandie dans un reportage réalisé sur place.

 

164279 redoutable
© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

Le Redoutable en 2007 (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

274830 cite de la mer Le Redoutable été 2021
© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

Le Redoutable fin juin 2021 (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Diaporama

 

274828 cite de la mer Le Redoutable été 2021
© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

Le Redoutable fin juin 2021 (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le vieux SNLE de la Marine nationale aura ainsi retrouvé son lustre d’autrefois pour fêter, en avril, le vingtième anniversaire de son ouverture au public.  

Premier sous-marin français à propulsion nucléaire et premier SNLE de la Force océanique stratégique, Le Redoutable, construit à Cherbourg, a été en service de 1971 à 1991 dans la Marine nationale. Conservé pour l’histoire, il a été installé à la Cité de la Mer après le retrait de sa tranche réacteur et son remplacement par un tronçon de coque du septième SNA du type Rubis, la Turquoise, dont la construction avait été abandonnée après la fin de la guerre froide. Depuis son ouverture au public, le 29 avril 2002, Le Redoutable accueille plusieurs dizaines de milliers de visiteurs chaque année.

- Voir notre focus sur l'histoire du Redoutable

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Histoire navale
Dossiers
Port de Cherbourg Marine nationale