Aller au contenu principal

Une halte française avant la côte bretonne. L'Hermione a jeté l'ancre, ce mercredi soir, non loin de Saint-Pierre-et-Miquelon. L'équipage de Yann Cariou a décidé de retarder son accostage dans la collectivité d'outre-mer. La frégate est arrivée, ce jeudi matin, à 9 heures (13 heures en France). Ce petit changement de programme n'impacte pas l'arrivée prévue du navire à 15 heures (19 heures en France) dans l'archipel.

Cette escale est la dernière avant que le bateau prenne la direction de Brest. Le départ pour la Bretagne est fixé le 24 juillet à 18 heures.

En attendant, les quelques 6.000 habitants de l'archipel pourront profiter de visites gratuites à bord de la frégate. Ce jeudi, en soirée (vers 21 h 30), les habitants sont invités à éclairer L’Hermione depuis la pointe aux Canons jusqu'au quai de l'Épi.

Le commandant Yann Cariou et son équipage vont quitter l'archipel le 24 juillet à 18 heures et prendront la direction du port de Brest où l'arrivée est prévue le 10 août. 

 

Un article de la rédaction du Télégramme

Aller plus loin

Rubriques
Histoire navale
Dossiers
L'Hermione