Aller au contenu principal

Après s'être délestée de ses canons et de ses équipements lourds, l'Hermione est entrée en cale sèche la semaine dernière dans la forme de radoub du port de Bayonne. La réplique de la frégate de La Fayette va en effet subir un arrêt technique de longue durée.

Dans un premier temps, il sera procédé à la dépose des bas-mâts, du safran et du lest de 220 tonnes (composé de gueuses de fonte et de pavés de granit) qui avait été posé par les bénévoles de l’association à Rochefort au moment de la construction. Ensuite, le chantier de mise à nu de la coque sera préparé afin de permettre son diagnostic complet, suite à la découverte d’une zone de faiblesse, sous la ligne de flottaison, à bâbord arrière. C’est le groupement d’experts composé des entreprises Yacht Concept (cabinet d’étude), Asselin et Angebault qui se chargera de ce volet.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Histoire navale
Dossiers
L'Hermione