Aller au contenu principal

Nécessitant une restauration complète, notamment en raison de la corrosion importante constatée sur sa coque, le sous-marin HMS Alliance, pièce maîtresse du Royal Navy Submarine Museum de Gosport, va bénéficier d'une cure de jouvence. Dans un contexte budgétaire très difficile, les Britanniques sont parvenus à sauver le bâtiment de la casse grâce à une grande loterie, qui a permis de recueillir près de 4 millions d'euros. Les travaux de restauration devraient débuter au mois d'août. En dehors du chantier prévu sur la coque, une digue va être construite autour du bâtiment, qui est conservé au sec sur un plan incliné. Cette structure permettra de mieux protéger le HMS Alliance, tout en offrant au public une promenade autour du sous-marin. (© : ROYAL NAVY) Commandé durant la seconde guerre mondiale, le HMS Alliance est un sous-marin du type Amphion, conçu pour opérer dans les étendues océaniques, notamment le Pacifique. Long de 85.8 mètres pour un déplacement de 1590 tonnes en plongée, ce sous-marin pouvait atteindre la vitesse de 18.5 noeuds en surface (8 en plongée) et franchir plus de 10.000 nautiques à 11 noeuds (en surface). Armé par 60 hommes d'équipage et pouvant plonger à 150 mètres, son armement comprenait 20 torpilles lancées au moyen de six tubes à l'avant et quatre à l'arrière. Commandé en 1943, le HMS Alliance ne fut mis sur cale qu'en 1945 et devint opérationnel en 1947. Retiré du service en 1973, il servira jusqu'en 1979 pour l'entrainement à quai, avant d'être transformé en musée en 1981. Sa conservation en extérieur, au bord de l'eau, a facilité la dégradation de la coque, d'autant que de nombreux pigeons se sont servis du HMS Alliance comme d'un nichoir, accélérant le processus de corrosion. (© : WIKIPEDIA)

Aller plus loin

Rubriques
Histoire navale
Dossiers
Royal Navy