Aller au contenu principal

Nouvelle plongée dans les archives avec, aujourd’hui, le démantèlement de l’ancien porte-avions Arromanches il y a plus de 40 ans à La Seyne-sur-Mer.

 

234131 arromanches 1972
© GIORGIO ARRA

L'Arromanches, ici en rade de Toulon en 1972 (© GIORGIO ARRA)

234057 arromanches deconstruction septembre 1978
© JEAN-LOUIS VENNE

L'Arromanches en cours de démantèlement à La Seyne en septembre 1978 (© JEAN-LOUIS VENNE)

 

Ce bâtiment est pour mémoire l’ex-HMS Colossus, un ancien porte-avions léger britannique lancé en septembre 1943 et mis en service en décembre 1944. Arrivé après la fin des hostilités en Europe, il achève la guerre dans le Pacifique contre le Japon. Le HMS Colossus la tête de série d’une classe de 10 unités dont quatre ont connu une seconde vie dans des marines étrangères. Le HMS Venerable deviendra le Karel Doorman néerlandais de 1948 à 1968, puis sera transféré à l’Argentine et rebaptisé Veinticinco de Mayo (sa démolition n’interviendra qu’en 1999). Une seconde unité de ce type, le HMS Warrior, sert dans la marine argentine de 1958 à 1971 sous le nom d’Independencia. Quant au HMS Vengeance, il sera brièvement armé, de 1952 à 1955, par la flotte australienne, avant d’être vendu au Brésil où il sert de 1960 à 2001 sous le nom de Minas Gerais.

C’est le HMS Colossus qui est le premier de sa classe à quitter la Royal Navy. Dès août 1946, il est en effet loué à la France par le Royaume Uni. Rebaptisé Arromanches, en mémoire du débarquement de Normandie, le bâtiment mesure 211 mètres de long pour 24.5 mètres de large (34 au niveau du pont d’envol) et affiche un déplacement de plus de 17.000 tonnes en charge. Il peut embarquer

Aller plus loin

Rubriques
Histoire navale
Dossiers
Marine nationale Plongée dans les archives (anciens bâtiments et aéronefs militaires)