Aller au contenu principal

Un accord a été trouvé entre Regal Stone Ltd et Fleet Management Ltd, les deux sociétés en charge de la gestion nautique du porte-conteneurs Cosco Busan, qui avait provoqué une marée noire en baie de San Francisco en 2007, et les collectivités américaines. Le montant du dédommagement s'élève à 44.4 millions de dollars, que les différentes agences locales vont consacrer à la réhabilitation de la côte et des pêcheries de la baie. La loi américaine permet de reconnaître le préjudice lié à la perte « d'opportunités récréationnelles », autrement dit une perte d'attractivité de la côte dûe à l'impact de la marée noire. Il s'agit du plus gros montant de dédommagement consécutif à une marée noire depuis la mise en place de l'Oil Pollution Act en 1990. Ken Salazar, le ministre de l'Intérieur américain, voit dans ce montant record un « message pour les pollueurs, il y a un prix à payer pour ces actes ». Pour mémoire, le Cosco Busan avait percuté une pile d'un pont, le Bay Bridge, alors qu'il appareillait dans la brume au matin du 7 novembre 2007. Près de 1500 tonnes de fuel lourd s'était échappées des soutes du porte-conteneurs, polluant la côte de la baie et occasionnant un lourd préjudice environnemental, avec notamment la mort de près de 7000 oiseaux.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Pollution en mer et accidents