Aller au contenu principal

L’Abeille Normandie, nouveau remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage (RIAS) des Abeilles International affrété par la Marine Nationale, a été baptisé la semaine dernière au Havre. Et a immédiatement ensuite retrouvé sa station dans le Pas-de-Calais, où il a pris le relais de l’Abeille Languedoc.

Mer et Marine a pu visiter le navire à l’occasion de son escale havraise. Pour mémoire, l’Abeille Normandie était à l’origine le releveur d’ancre (AHTS) Siem Garnet de l’armement norvégien Siem, construit aux chantiers Kleven en 2010. L’Abeille Méditerranée (ex-Siem Diamond), qui prend la suite de l’Abeille Flandre à Toulon, est son sister-ship. Tous deux ont été rachetés par Les Abeilles en 2021 et sont entrés en chantier en octobre dernier chez German Naval Yards à Kiel pour plusieurs mois de transformation. Il s’agissait avant tout de transformer le pont pour l’adapter à la nouvelle mission des navires. D’un pont ouvert typique d’un releveur d’ancres, on est passé à un pont fermé à l’arrière permettant de protéger les marins lors des passages de remorques. Des cintres et des équipements spécifiques pour le passage de gréement dans des conditions dégradées ont été installés. Deux canots d'intervention de type MOB Boat ont été aussi ajoutés, de même que des équipements anti-incendie, de type pompe FiFi. Long de 91 mètres pour une largeur de 22 mètres et une puissance de 25.000 cv, l’Abeille Normandie, appelé notamment à intervenir dans le détroit du Pas-de-Calais, a également été préparé pour pouvoir recevoir des personnes naufragées. 

 

© FABIEN MONTREUIL

 

© FABIEN MONTREUIL

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Les Abeilles International