Aller au contenu principal

A Oslo, il y a des navires que tout le monde connaît. Le Danske båt, bateau danois comme des générations de Norvégiens l’appellent, qui relie Oslo à Copenhague. Et il y a le bateau de Kiel, celui qui ressemble plus à un paquebot qu’à un ferry. Les bateaux de Kiel, puisqu’il y en a deux, ce sont les Color Fantasy et Color Magic, appartenant à la compagnie norvégienne Color Line. Leur imposante silhouette, 223 mètres de long pour 41 mètres de large, quitte le quai de Philipstad, à quelques encablures du centre-ville d’Oslo, tous les après-midis à 14h.

En Norvège, il est assez populaire de s’offrir une croisière aller-retour entre Oslo et Kiel comme escapade. C’est dans cet esprit qu’a été imaginé le Color Fantasy, premier sorti en 2004 des chantiers Aker de Rauma (Finlande), puis son sister-ship, construit au même endroit en 2007. Les deux navires disposent d’une capacité de 2750 passagers répartis dans 1016 cabines, ainsi qu'un garage dont le linéaire permet d’accueillir 750 véhicules. Ils peuvent également embarquer des camions sur une longueur de 240 mètres. Près de 250 membres d'équipage arment ces navires pavillonnés en Norvège.

Robustes et classés Ice 1-B, ils développent une puissance de 31 MW (avec quatre moteurs Wärtsilä L46) pour une vitesse de 22 noeuds, sont équipés de scrubbers Wärtsilä et reliés au courant quai, grâce au système français PLUG, à Oslo et à Kiel.

 

220022 kiel color fantasy
© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

 

A Oslo, l’appareillage s’effectue en début d’après-midi. Comme souvent en Scandinavie, l’ambiance est feutrée et efficace à l’embarquement, à peine ralentie par les procédures Covid. Le masque n’est plus obligatoire à bord, même si les passagers sont fortement invités à maintenir des distances de sécurité, ce qui est, même en temps normal, très naturel pour les Norvégiens. Le gel hydro-alcoolique est obligatoire, et très contrôlé, à chaque entrée dans un restaurant ou un espace public.

Le pont principal, le premier des 16 que compte le navire, est celui que l’on découvre à l’embarquement. Il abrite la réception, ainsi que plusieurs des huit restaurants disponibles à bord. Notamment, avec une baie vitrée entièrement ouverte sur l’arrière du navire, un restaurant gourmet. Mais aussi un pub, un restaurant de sushi, une pizzeria, une cafeteria et une parfumerie. Tout à l’avant, une salle de spectacle accueille deux représentations par soir.

 

263293 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

La promenade du pont principal (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263291 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Bar à sushis © MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263290 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Restaurant Gourmet (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263289 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Restaurant Gourmet (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263287 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Restaurant Gourmet (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

Juste en dessous se trouve un casino, un grand espace duty-free et un restaurant de poisson.

 

263756 Color Line
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

(© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263280 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Cabine supérieure (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263279 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Suite de l'armateur (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ) 

 

Plus haut dans les ponts se trouvent un grand espace privatisable pour des séminaires, avec des salles de réunions, un auditorium et des espaces de restauration dédiés. On trouve également un grand Spa, une salle de sport avec vue extérieure, un grand centre aquatique, une salle de jeu d’arcade, une discothèque, un restaurant diners et, évidemment, un grand espace d’observation à l’avant.

 

263757 Color Line
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

(© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263758 Color Line
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Accès à l'espace réservé aux séminaires (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263760 Color Line
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Auditorium pouvant être transformé en cinéma (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263283 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Salle de sport (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263284 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Espace Spa (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263282 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Le salon d'observation à l'avant du navire (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263755 Color Line
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Au diners (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263277 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

(© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

263275 Color Fantasy
© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

(© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

La navigation débute par une belle descente du fjord d’Oslo, avec des passages resserrés. Notamment Drøbak, où s’est déroulée une bataille mémorable en 1940 qui vit une vieille batterie côtière norvégienne, normalement dédiée à l’entraînement, couler l’imposant croiseur lourd allemand Blücher.

Le Color Fantasy poursuit ensuite sa route dans le Skagerrak, qui sépare la Norvège du Danemark. Puis entre dans le Kattegat, entre la péninsule danoise du Jutland et la Suède. Au petit matin, les passagers se réveillent au milieu des éoliennes des champs danois puis allemands. Avant d’arriver à Kiel aux alentours de 10h. Ceux qui souhaitent débarquer peuvent alors gagner très rapidement le centre-ville par une passerelle dédiée à la sortie de la gare maritime. Le navire, quant à lui, reprend la mer en début d'après-midi pour retourner à Oslo.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande